Sur les pas

des armées de Champagne

Secteur de Massiges Secteur de Souain Secteur d'Argonne Secteur de Berry-au-bac Secteur de Vouziers Secteur de Vitry-le-françois Secteur de Dormans Secteur de Geux Secteur de la Pompelle Secteur de Moronvilliers Secteur de Mondement
Le circuit touristique "Sur les pas des armées de Champagne" regroupe les monuments de Navarin, du Blanc Mont, de la Chapelle Russe, les musées de Souain, de Sommepy, de Jonchery, du Camp de Suippes et le site de la Main de Massiges. Sur le secteur du front de Champagne plus de trois cent vestiges et monuments attendent votre visite découvrez les maintenant.

Cliquez sur les cartes

 

 

Le long d'une bande de terrain jalonnée d'ouest en est par les Monts de Moronvilliers, la crête de Navarin, les buttes de Souain, de Tahure du Mesnil et la Main de Massiges se sont affrontés pendant 4 années, avec un courage égal en d'âpres combats, Français, Alliés et Allemands.

Quatre grandes batailles s'y livrèrent : la puissante offensive française du 25 septembre 1915, au succès limité, la reprise à l'ennemi du massif de Moronvilliers en avril /mai 1917 - la tenue en échec de l'ultime attaque allemande, le "FRIEDENSTURM" par la 4ème Armée du général Gouraud le 15 juillet 1918. L'offensive victorieuse franco- américaine du 26 septembre 1918 qui libéra Sommepy et se termina le 11 novembre à Sedan.

Dans un champ clos de 30 km sur 4 , 103 divisions françaises, 4 divisions américaines, 2 brigades russes et des régiments polonais et tchécoslovaques ont été engagés. D'Aubérive à Minaucourt 26 nécropoles abritent les restes de plus de 130 000 soldats. Au cœur de cette zone dévastée 7 villages entièrement détruits n'ont pas été reconstruits et pour 5 d'entre eux leurs vestiges sont encore visibles au sein du camp militaire national de Suippes.

Trois édifices majeurs : la Chapelle russe de St Hilaire-le-Grand, le monument de Navarin et le monument américain du Blanc-Mont - quatrex musées à Souain Perthes-Les-Hurlus, Sommepy-Tahure, Jonchery-sur-Suippe et Suippes - d'innombrables monuments divers, stèles et plaques jalonnent les routes et chemins qu'empruntèrent les "Soldats des Armées de Champagne". Ils invitent à la découverte d'une page d'histoire de ce pays encore marqué des cicatrices de la guerre mais résolument tourné vers un avenir prometteur au sein d'une Europe en paix.

 

 For four long years, along a stretch of land delineated from the west to the east by the Monts de Moronvillers, the ridge of Navarin, and the hills of Souain, Tahure du Mesnil and La Main de Massiges, the French, their allies and the Germans faced each other in bitter fighting, showing equal courage on both sides.

Five great battles took place here : the "nibbling" battle of winter 1914/1915 - the powerful French offensive of the 25th September 1915, which had limited success, the retaking of the massif of Moronvillers from the enemy in April-May 1917 - the thwarting of the final German attack (the FRIEDENSTURM) by the 4th Army of General Gouraud on the 15th July 1918. The victorious Franco-American offensive of 26th September 1918 which liberated Sommepy and ended on 11th November at Sedan.

In a small area measuring 30km by 4km, 103 French divisions, 4 American divisions, 2 Russian brigades were engaged, together with Polish and Czechoslovakian regiments. From Aubérive to Minaucourt, 26 necropolis and ossuaries hold the graves of more than 130,000 soldiers. At the heart of this devastated area, 7 villages, which were totally destroyed, have not been reconstructed, and traces of 5 of them can still be seen in the national military camp of Suippes.

Three major buildings - the Russian Chapel at St Hilaire le Grand, the Navarin Monument, and the American Monument at Blanc-Mont - together with the four museums at Souain-Perthes-Les-Hurlus, Sommepy-Tahure, Jonchery sur Suippe and Suippes - countless other monuments, steles and plaques mark the main routes and by-ways taken by the "Soldiers of the Armies of Champagne". They are an invitation to discover a page of the history of this part of the country, which is still marked by the scars of war, but which has resolved to look forward to a future of great promise, at the heart of a peaceful Europe

 

 

Auf einem Schlachtfeld, das sich von Westen nach Osten entlang der Monts de Moronvilliers, der Höhe von Navarin, der Hügel von Souain, Tahure, Mesnil und Main de Massiges erstreckt, haben sich mit gleichem Heldenmut in bitteren Kämpfen Franzosen, Allierte und Deutsche gegenüber gestanden.

Fünf große Schlachten wurden dort geschlagen :

Auf einem von 30 auf 4 km begrenzten Schlachtfeld sind 103 französische Divisionen, 4 amerikanische Divisionen, 2 russische Brigaden, bzw. polnische und tchechoslowakische Regimenter beteiligt gewesen. Von Aubérive bis Minaucourt liegen die Überreste von über 130 000 Soldaten auf 26 Heldenfriedhöfen und Ossuarien. Im Herzen dieses verwüsteten Gebiets sind 7 ausradierte Dörfer nicht wiederaufgebaut worden. Die Trümmer von 5 von ihnen sind noch im Militärlager von Suippes zu sehen :